Archives de la Société des Nations

Inscrites sur le Registre Mémoire du Monde en 2009

Genève

La Bibliothèque des Nations Unies à Genève est chargée de la préservation et de la diffusion du remarquable héritage documentaire légué en 1946 par la Société des Nations aux Nations Unies. Elle est également responsable de la gestion de la mémoire institutionnelle de l’Office des Nations Unies à Genève.

La Société des Nations a été créée en 1919 après les tragédies et les souffrances causées par la Première Guerre mondiale et ses archives exceptionnelles, inscrites au Registre Mémoire du Monde de l’UNESCO en 2009, témoignent de la volonté des États membres de créer la première organisation intergouvernementale pour la paix et la coopération, qui a conduit à un changement fondamental dans les relations internationales en institutionnalisant le multilatéralisme.

Représentant 2’199 mètres linéaires, la collection inclut le fonds du Secrétariat de la Société des Nations (1’440 mètres linéaires), le fonds mixte des réfugiés, dit «fonds Nansen» (85 mètres linéaires), les fonds extérieurs de la Société des Nations (650 mètres linéaires) et les Conventions, ratifications et autres instruments diplomatiques (24 mètres linéaires).

«Les hautes parties contractantes,
Considérant que, pour développer la coopération entre les nations et pour leur garantir la paix et la sûreté, il importe
D’accepter certaines obligations de ne pas recourir à la guerre,
D’entretenir au grand jour des relations internationales fondées sur la justice et l’honneur,
D’observer rigoureusement les prescriptions du droit international, reconnues désormais comme règle de conduite effective des gouvernements,
De faire régner la justice et de respecter scrupuleusement toutes les obligations des traités dans les rapports mutuels des peuples organisés,
Adoptent le présent pacte qui institue la Société des Nations.» Préambule du Pacte de la Société des Nations, 1919

Les sujets et les thèmes illustrés dans les archives découlent des fonctions et des activités de la Société des Nations de 1919 à 1946, qui portent notamment sur les questions suivantes:

  • La sécurité collective
  • Le règlement pacifique des différends par la voie de la conciliation, de l’arbitrage et du règlement judiciaire
  • Le désarmement
  • Les minorités
  • Les mandats
  • Le projet d’Union européenne
  • Les réfugiés
  • La santé
  • Les questions sociales, comme la lutte contre l’esclavage et contre les stupéfiants et la traite des femmes et des enfants
  • La coopération intellectuelle
  • L’économie mondiale et le commerce international, notamment l’assistance financière aux États membres
  • Les communications et le transit

Ces archives sont accessibles en salle de lecture, à la Bibliothèque des Nations Unies à Genève. Un projet de numérisation en cours depuis 2018, permettra, à l’horizon 2022, l’accès en ligne à la totalité des archives de la Société des Nations. Ce projet exceptionnel devrait avoir un impact majeur sur la connaissance historique relative au multilatéralisme dans l’entre-deux-guerres.