Dialogue en Route

Entre classes, groupes ou encore visiteurs individuels, le projet national «Dialogue en Route» de l’association interreligieuse IRAS COTIS invite à découvrire la diversité culturelle et religieuse de la Suisse. C’est par des offres de médiations culturelles et de rencontre que le projet promeut une cohésion sociale, des attitudes inclusives et surtout une réflexion novatrice sur l’histoire Suisse.

Une pluralité d’offres

Le site www.enroute.ch propose d’ores et déjà un total de 30 offres pour la Suisse centrale, orientale, septentrionale et le Tessin, témoignant de la pluralité culturelle et religieuse présente en Suisse. En Romandie, ce sont une vingtaine d’offres de médiations culturelles qui sont en phase de développement, et invitent de nombreux et divers partenaires à collaborer au projet. En effet, groupes interreligieux, musées ou encore associations religieuses sont sollicités pour développer des thèmes et des activités interactives, explorant entre autres dialogue, déconstruction de stéréotypes, ou introduction à des termes de l’actualité, comme la migration par exemple.

Ainsi, les visiteurs auront la possibilité de découvrir des offres très variées. Ils pourront notamment choisir de s’arrêter à Genève pour le parcours “Histoire de la laïcité”, dans le canton de Vaud au centre d’études tibétaines Rabten Choeling ou encore se rendre à l’Espace Mouslima de Fribourg et discuter autour du thème de l’intégration.

Un projet pour les jeunes et par les jeunes

Si tout un chacun est cordialement encouragé à explorer différentes visions du monde, “Dialogue en route” met tout particulièrement les jeunes au coeur du projet. En effet, il se fonde d’abord sur un réseau de jeunes “Guides” âgés de 18 à 25 ans, spécifiquement formés et qui accompagneront les groupes lors des visites. Médiateurs, aides pour le développement des offres et conseillers pour les partenaires, les “Guides” participent donc concrètement à l’élaboration du projet en visant ainsi à renforcer les compétences interculturelles d’autres jeunes, public-cible du projet.

Un large réseau de collaborateurs

Mené par IRAS-COTIS et placé sous le pratronage de la Commission suisse pour l’UNESCO, “Dialogue en route” est réalisé en collaboration avec des fédérations religieuses et en partenariat avec l’Université de Lausanne, l’Université de Berne et le Séminaire de science des religions de l’Université de Lucerne. Le projet est par ailleurs soutenu financièrement par les fonds cantonaux de la Loterie suisse, le Service de lutte contre le racisme (SLR), un crédit d’intégration de la Confédération (SEM), la Fondation Mercator Suisse, la Fondation Ernst Göhner, la Fondation Paul Schiller Zürich et le pourcent culturel Migros.

Inauguré en juillet 2017 en Suisse orientale et à Zürich ainsi qu’en septembre 2018 dans le nord-ouest, la Suisse centrale et le Tessin, “Dialogue en Route” s’élargira géographiquement dans toute la Suisse en septembre 2019. La Romandie lancera donc le projet lors de sa campagne d’inauguration qui se déroulera en septembre 2019.