Première réunion mondiale des Chaires UNESCO en sciences exactes et naturelles à Genève

Amb. Valentin Zellweger, Jean-Bernard Münch, Amb. Jean-Frédéric Jauslin, Flavia Schlegel ADG for Natural Sciences

Pour la première fois, une conférence a réunis les Chaires UNESCO et les réseaux UNITWIN spécialisés en sciences exactes et naturelles. Celle-ci s’est déroulée à Genève du 5 au 7 juillet 2017 et avait pour but de les mobiliser dans une réflexion quant à leurs contributions à la mise en œuvre de l’Agenda 2030. Cette conférence a non seulement permis de créer des synergies entre les Chaires, mais a aussi posé les bases d’une coopération plus étroites entre les Chaires et l’UNESCO, ainsi que plus largement avec le système onusien.

La conférence s’est terminée avec l’adoption du document «The Geneva Milestone» («Le Jalon de Genève»), qui est un premier pas dans le renforcement de la contribution des Chaires UNESCO dans leur engagement en faveur des objectifs de développement durable de l’Agenda 2030. L’Agenda 2030 offre en effet d’importantes opportunités pour relier la science à la société et pour créer une nouvelle base de recherche en tant que moteur pour le développement durable et l’inclusion sociale. Dans ce contexte, les 172 chaires UNESCO et les réseaux UNITWIN spécialisés en sciences exactes et naturelles ont un rôle important à jouer en tant que constructeurs de ponts entre la communauté scientifique, les décideurs et la société.

«The Geneva Milestone» contribue à orienter les efforts futurs des chaires UNESCO en sciences naturelles dans des domaines concrets en étroite coopération avec la famille UNESCO et les commissions nationales de l’UNESCO. Le document traduit également l’engagement des Chaires UNESCO et des Réseaux à respecter les valeurs de l’UNESCO et à incorporer les dimensions de l’Agenda 2030 dans leurs activités, leurs recherches et leurs enseignements.

Un groupe de travail préparera d’ici la fin de 2017 un plan d’action pour le suivi de «The Geneva Milestone», qui sera soumis à consultation. La Commission suisse pour l’UNESCO, très impliquée dans l’organisation et la tenue de la Conférence, sera également engagée dans le suivi de ces travaux, grâce en particulier à Gabriela Tejada, qui fait partie du comité scientifique et du comité de pilotage de la Conférence.

Liens: